Premiers Pas avec le serveur SLIS

Glossaire

DMZ

Zone démilitarisé (DeMilitarized Zone en anglais). Zone tampon d'un réseau d'entreprise, située entre le réseau local et Internet, derrière le coupe-feu, qui correspond à un réseau intermédiaire regroupant des serveurs publics (HTTP, SMTP, FTP, DSN, etc.), et dont le but est d'éviter toute connexion directe avec le réseau interne et de prévenir celui-ci de toute attaque extérieure depuis le Web. La zone démilitarisée, tel un réseau écran entre le réseau public partagé (l'Internet) et le réseau privé (l'intranet), procure l'occasion d'installer des serveurs directement accessibles par Internet, le coupe-feu ne jouant pour cette zone qu'un rôle d'outil de statistiques. En fait, la zone DMZ ne contient que les services liés à Internet (serveur Web, serveur FTP, serveur de messagerie, etc.)

Le terme zone franche, peu attesté, est parfois associé à cette notion.

firmware

Un firmware, parfois appelé micrologiciel ou microcode, ou plus rarement logiciel interne ou logiciel embarqué, est un ensemble d'instructions et de structures de données qui sont intégrées dans du matériel informatique (ordinateur, photocopieur, automate (API, APS), un disque dur, un appareil photo numérique, etc.) pour qu'il puisse fonctionner. ©Wikipédia CC-BY-SA

Streaming

Le streaming (terme anglais, de stream : « courant », « flux », « flot »), lecture en continu, diffusion en flux, lecture en transit ou diffusion en mode continu, désigne un principe utilisé principalement pour l'envoi de contenu en « direct » (ou en léger différé). On peut également songer à la locution lecture seule, déjà utilisée en informatique.

Très utilisée sur Internet, elle permet la lecture d'un flux audio ou vidéo (cas de la vidéo à la demande) à mesure qu'il est diffusé. Elle s'oppose ainsi à la diffusion par téléchargement de fichiers qui nécessite de récupérer l'ensemble des données d'un morceau ou d'un extrait vidéo avant de pouvoir l'écouter ou le regarder. Néanmoins la lecture en continu est, du point de vue théorique, un téléchargement car il y a un échange de données brutes entre un client et un serveur, mais le stockage est provisoire et n'apparaît pas directement sous forme de fichier sur le disque dur du destinataire. Les données sont téléchargées en continu dans la mémoire vive (RAM), sont analysées à la volée par l'ordinateur et rapidement transférées dans un lecteur multimédia (pour affichage) puis remplacées par de nouvelles données.

©Wikipédia CC-BY-SA

DébutSuivantSuivant
AccueilAccueilRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)